BRICOLAGE A DOMICILE

LA SOCIETE
MENU DIVERS
PARTENAIRES


Partenaire


Partenaire


¤ La petite Histoire... le début !
Bien qu'il n'y ai pas grand chose à raconter, il peut toujours être intéressant de savoir comment est germée cette idée, ainsi que la façon de l'amener à maturité.


Partons donc du début, tout début de l'histoire....


Octobre 1998 :

Cessation de l'activité principale de la société dans laquelle nous travaillions déjà ensemble, pour cause de non rentabilité.

S'ensuit donc une série de licenciement économique, série concernant bien sûr, 95 % de cette société.


Novembre 1998 :

Nous voilà donc au chomage, ou plus exactement en "Convention de conversion " pour une durée de 6 mois, période pendant laquelle nous devions avoir des contacts régulier avec l'A.N.P.E. afin de nous préparer à cette "reconversion".


Dès les premiers rendez-vous, nous avons décidé d'y aller ensemble, M. Navas et moi-même, afin de ne pas perdre le contact.


Ainsi, la plus grande aide qu'à pu nous apporter l'A.N.P.E., fut de nous poser cette question :


"Voulez-vous simplement retrouver du travail, ou créer une société ?"


Créer une société ? pourquoi pas ? mais de quoi ? quel type ?

L'idée était lancé et nous repartions de là avec la ferme intention de trouver ce qu'il nous fallait.


Trouver cette idée :

Le plus dur a été de savoir dans quoi se lancer. Beaucoup d'idées ont été avancée, comme un bar-tabac, vidéo-club etc... mais aucune ne correspondait vraiment ou ne nous convenait pas. Certaines demandaient un trop gros apport, d'autres étaient tout simplement irréalisables à notre niveau.


L'idée est venu en compulsant simplement des livres et documents concernant des aides à domicile (soins, travaux ménagers) mais aucune aide concernant les "petits travaux d'entretien".


Là encore, l'A.N.P.E. nous a bien aidé lors de notre rendez-vous suivant, en nous aidant, à travers leur base de données, à récupérer divers documents traitant de ce sujet.

L'idée était née...

¤ L'idée se concrétise ...
L'idée étant née, il fallait lui donner corps. Le tout en commençant par savoir ce qu'on désirait créer, en effet, les "types" de société étant nombreux :


• Société en Nom Propre (artisanat),

• Société en Nom Commun (S.N.C.)

• S.A.R.L. , E.U.R.L., S.A. etc etc ...


Toutes étant possibles, avec des moyens, des avantages et inconvénients différents. La forme choisie dépend surtout du nombre d'associés, des apports, des biens personnels (et oui, ça joue aussi !)...


La forme choisie à donc été la S.A.R.L., avec deux co-gérants à 50% de détention des parts, un capital de 50 000 FF (en Francs en 1999, soit 7 622.45 € maintenant) avec un apport en numéraire de 26 000 FF et de 24 000 FF en matériel divers (remorque, tondeuses, perceuses, caisses à outils ...) en bref tout le matériel nécessaire à notre métier.


A partir de ce point, je ne vous conseille que trop vivement de vous adresser à la chambre de commerce ou chambre des métiers de chez vous (pour nous, la chambre de commerce de l'oise) qui vous guidera vers les stages, documents et autres conditions à remplir. Ce sont des gens très compétents et qui nous ont apporter un soutient quasi permanent lors de la "confection" de notre dossier.


Nous avons profiter aussi de notre "Convention de conversion" afin de suivre quelques stages (stages de création d'entreprises, stage de comptabilité ...) mais vous pouvez tout aussi bien suivre un stage en maçonnerie, plomberie ...


Créant une Société de toutes pièces, nous démarrions donc sans aucun client. Après renseignements, il est autorisé de démarrer l'activité avant même la "création de la société". Deux contraintes :


• La société doit être créée dans les deux mois suivant le début d'activité,

• Les paiements doivent s'effectuer uniquement par chèque, et ne pas être encaissés avant la "création" de la société.


Ce n'est pas grand chose, mais croyez moi, une clientèle ne se trouve pas du jour au lendemain et toute aide est la bienvenue.


Je ne traiterai pas ici des ifférentes aides, que ce soit de l'état, régionnales, communales, privées... car elles sont différentes pour chacun suivant votre ancienneté d'inscription aux Assedics, de votre méthode de reconversion, de ce qui est proposé à ce moment précis etc etc etc ...


Nous ne saurions que trop vous conseiller de passer par un expert comptable, qui saura dès le départ vous proposer divers choix quant à la bonne tenue des comptes, voir même rédiger vos statuts d'entreprise.


Enfin, durant tout le temps de la confection du dossier, des stages, des renseignements ... nous n'avons pas perdu notre temps. Il faut en effet penser à la publicité.

La première solution a été les prospectus, distribués sous forme d'affichette A2 sur les parkings des grands centres commerciaux, dans les boîtes aux lettres de toutes les villes et villages alentours, sans oublier le bouche à oreille...

Une autre solution, la distribution par la poste... ça reste cher pour des gens qui démarrent, mais ça peut aider.

¤ Le début de la fin ...
Et c'est ainsi que la Société Bricodom a vu le jour.


NAISSANCE :

Après avoir été licenciés, rechercher ce que nous pourrions faire, trouver cette idée, monter le dossier, suivre les stages, demander les différentes aides, faire de la publicité, et enfin déposer le dossier à la chambre de commerce et aux impôts, 7 mois se sont écoulés et ...


La Société BRICODOM a vu le jour officiellement le 3 Juin 1999 !!

Artisanat

¤ Liens Utiles


vosdroits.service-public.fr


assedic.fr


anpe.fr


emploi-international.org


afpa.fr


oise.cci.fr


¤ Pensez-y !!

La TVA à 5,5 %
Publicité
Pensez-y !!


  Webmaster : bricodom Design © 2003 Boz pour Kitgrafik.com